Dgé Team

.

01 novembre 2010

Tunisie 2010

   IMGP8875

Mercredi 13 Octobre,  Départ de Mios vers 18h00. Merci à Pierrot, Oscar et Willy pour le coup de main décisif du dernier week end...Prépa chassis, suspension, caisse, moteur Koma et pneus 155...la voiture est prête, mais n'a roulé que 5 kms et nous sommes un peu anxieux ! Le temps de se réhabituer aux bruits et à la conduite d'une 2cv de raid...finalement ça roule bien jusqu'à Toulouse où on se fait bêtement flashé à 104 kmh sur la rocade, avant la traditionnelle halte à Pompertuzat  chez Raphael et Dominique. On repart vers 23h pour rouler tranquille de nuit. Après quelques haltes dodo, nous voilà à Marseille.

Jeudi 14 Octobre, Le jour se lève. En tournant autour du port, on retrouve dans une petite rue, Delaperrière et Berry. Café ensemble à l'Atrium, et arrivée sur le port. Retrouvailles avec l'organisateur Eric Augier , son staff et les autres engagés. Contrôles, autocollants, papiers et embarquement IMGP8877sur le Carthage. Manque Mousse qui galère sur la route et ratera le bateau de peu ! Traversée tranquille sous un grand soleil. On bronze à l'arrière du bateau. Pas de risque de s'ennuyer avec Bette et Bat partageant notre cabine ! On en profite pour récupérer du sommeil et se replonger dans notre Gps. Michel n'est pas très bien, ça nous inquiète.

Vendredi 15 Octobre,   Tunis, la Goulette, douane et sortie du port vers 12h00. Direction Hammamet, après une halte gastro en ville. On s'arrête plusieurs fois pour faire des essais de gicleurs. Le moteur ne tire pas comme il devrait. Arrivés à l'hôtel Bousten à Hammamet, je vérifie le calage de l'avance, fait à la va-vite...et calé au PMH ! Une fois remis les 10° d'avance, tout va mieux. Diner dansant sympa et dodo. Michel a été transporté à la meilleure clinique du coin.

Samedi 16 Octobre,   On passe le voir dans sa chambre. Pas de pot, Michel doit être rapatrié et sa voiture va continuer le raid avec Bernard Prat seul. Pas évident pour un premier raid ! Route vers Nefta, via Kerouan et Gafsa. Arrêt déjeuner grillades de mouton au bord de la route. Cath conduit. Arrivée de nuit au bivouac...et premier scorpion devant les pieds de Cath !...on n'en verra pas d'autre de tout le raid. T'as bien fermé la tente ??  Apéro géant chez les jaunes du YDT qui alignent 5 voitures et leur bonne humeur légendaire.

Dimanche 17 Octobre,  Le matin nous partons à Nefta. Longue visite de la palmeraie de la Corbeille, puis tour de la grande palmeraie basse. Bat se fait tondre par un coiffeur local (le poids...). Déjeuner dans un bouiboui sympa, mais en plein soleil, animé par la musique du loueur de mobilier de mariage voisin. Longue liaison le long de la frontière Algérienne pour contourner le Chott, rendu impraticable par des pluies récentes. Voilà enfin la première spéciale de 18,6 kms. ES1. On part dans l'ordre des numéros, soit le 7 pour nous. Très vite, il y a des dunettes à passer et des jumps. On embarque beaucoup de sable en "traversant" une dunette...la commande du carbu se coince au 3/4 ouvert...reste une dizaine de kms, j'hésite à m'arrêter...finalement on fait tout comme ça, en coupant le contact à chaque freinage pour éviter les surrégimes...sur la fin, un peu de temps perdu car la piste est roulante, mais ça passe et on finit 4ème. Yes !!  Bat fait le scratch et son sourire fait plaisir à voir , après tant d'années sur le banc. Beau bivouac ce soir dans les dunes. Le sable est mou et on est tellement bien ici, loin de tout. Ali et son équipe organisent le diner et la logistique avec cette gentillesse inchangée depuis tant d'années. Pas trop de bobo sur les voitures, sauf la barbour qui a son essieu AR plié. Eric chuchotte son brieffing et captive notre attention. Le groupe est déjà soudé.

Lundi 18 Octobre,  ES2 . La spéciale du jour fait 19,2 kms. On a décidé d'attaquer un peu, pour voir ! Cath fait un sans faute en nav et on fait le scratch devant Olive. Contents ! Nous voilà devant au général, avec Olive, Batron et Koma...ça promets ! Ce soir hôtel Touareg à Douz. On fait la vidange à la station et tous les pleins d'essence (55l) et d'eau (20l). Déjeuner ombragé chez Ali Baba, avec bricks et coucous. L'essieu AR de la barbour est redressé et renforcé par un forgeron du bled. A l'hôtel, on refait nos sacs...pour en laisser 2 gros à la consigne (inutile dans le désert). Bouffe très moyenne, on évite les trucs dangereux ! Quelques Russes alcoolisés essayent la piscine, trop froide pour nous. Jean pierre Lenfant et Sylvie nous ont rejoint pour suivre le raid...trop sympa.

Mardi 19 Octobre,  Marchandon donne le départ de l'ES3 avec un 4x4 arrivant en face, tout phare allumé ! C'est Ali qui nous stoppe 500 mètres plus loin : spéciale annulée, on ne peut franchir un oued. Nous partons donc en convoi. Très vite, un passage sableux difficile met la pagaille dans la caravanne ! Chacun essayant un itinéraire différent, on s'amuse bien. Nous montons sur le sommet d'une colline pour voir tout ça. Puis tout le monde s'entraide pour passer plusieurs secteurs très chauds ! JPLenfant tracte la Barbour toute la journée, boite bloquée. Koma se tanque dans la boue à la sortie de l'oued. Arrivée de nuit au bivouac à Bir Soltane. Il fait très froid. Mousse qui a retrouvé son copi François est impatient d'en découdre avec sa nouvelle auto qui passe fort bien le sable.

Mercedi 20 Octobre,  Ce matin, nettoyage du cable d'accélérateur et du carbu au net frein des pt'its lapins. Efficace ! La barbour est réparée. Au regroupement non loin du départ de la spéciale, Olive est en panne, support de pot AVG arraché. On s'y met tous. Pas possible de souder correctement avec ce groupe trop faible, Koma répare quand même et Christian assure avec de la corde ! Au départ de l'ES4 (38kms), nous avons 1mn d'avance sur Olive et Bat. Partis en premier, on croise des motos et leur assistance sans lever le pied...c'est chaud ! Nous contournons un batiment et puis, gros doute, avec un cap 100° qui est au 230°...on continue heureusement et la piste tourne à gauche plus loin vers ce fameux cap...beaucoup vont jardiner ici ! CP1 ok, personne derrière. Cath est impec en nav. On aperçoit l'arrivée et Eric, c'est bon !  Meilleur temps. Olive est à 2 mn et Bat à 3mn.Les pt'its lapins à 4mn, Koma à 11mn. Au général, on a 4mn d'avance sur Olive et Batron. Mousse a eu un fil de bougie déconnecté de sa bobine Harley(connu), Bernard et François jardinent. Après la spéciale, on passe à Chenini et Tataouine. Pleins essence et eau. Ballade en ville, achats de théières et dégustation de cornes de gazelles. Les Marseillais réparent chez un forgeron leur suspension de nouveau arrachée...mais qui a tenue miraculeusement le temps de la spéciale. Bivouac à Remada, dans une plantation d'oliviers d'Ali. Soirée douce et apéro Marseillais chez Olive et Christian. Nuit froide sur le matin.

Jeudi 21 Octobre,  Ce matin il faut passer par des contrôles militaires. Passeports. Puis recontrôle plus loin au fort Bourguiba. On passe en convoi une descente raide en rocher dans une gorge. Puis la spéciale ES5, 78 kms, la plus longue du raid. Tactique prudente pour nous...c'est aux autres d'attaquer ! On roule fort mais sans dérapages sur cette piste très caillouteuse. Attention aux crevaisons ! Au CP1, il m'a semblé voir Bat derrière...j'ai dû rêver car ensuite, plus rien ! En fait, il était bien là , mais a crevé 2 fois. CP2, toujours personne derrière, c'est bon ! Le passage de sable difficile arrive. On s'arrête dégonfler à 800 grs. Olive passe à ce moment là, plus à gauche des dunes...et on ne le voit pas ! En sortie des dunettes, on s'arrête regonfler à 1,5 kgs. A l'arrivée, la babouche est là...merde !! Meilleur temps pour Olive qui nous met 6mn avec la roue AR crevée et reprend la tête du général. On finit second, Bat prend 15 mn avec ses crevaisons. François casse 2 tirans et prend cher ! Le soir, bivouac à oued Lisseri.

Vendredi 22 Octobre, La spéciale part très vite après le campement. ES6 de 42,5kms. "Targuet acquisition" sur les Marseillais avec une bonne marge sur les suivants...En théorie, tout baigne ! ça va très vite se gâter ! Au bout de 6 kms, la piste tourne à gauche et le cap ne correspond plus : au bout de 3 kms, je décide de faire demi tour...contre l'avis mitigé de Cath ! Ambiance ... Nous croisons les Koma en sens inverse, puis Bat qui file tout droit ...banzaï, on part avec lui dans cette direction !  Au bout d'un moment, voyant notre erreur, on tire vers la gauche pour 30 minutes de hors piste et de jardinage. Bat ne nous suit plus : on le reverra à 23h00 au bivouac, après avoir ouvert l'enveloppe, crevé 5 fois et finit bloqué dans un camp militaire ! Nous retrouvons Koma , aussi perdu que nous, à la recherche d'un petit piquet noir, seul indice valable du road book. Marie Laure  nous remet sur la bonne piste...et on retrouve enfin ce foutu piquet !! Après, festival avec Koma derrière...on double une dizaine de deuches pour un final de saut de cabri sur les woops d'une piste rectiligne. Que du bonheur ! A l'arrivée, Olive et Cricri nous mettent cher (30 mn), mais on s'est bien amusé quand même !! Au général, nous sommes encore 2 et Koma 3.

Samedi 23 Octobre,  Nous partons pour Ksar Rhilane. Pleins d'essence avec des bidons. Puis ruée pour la baignade dans la source chaude de la palmeraie. Que c'est bon ! Il y a un trafic incessant de 4X4, quads et motos...Repas brick dans un troquet au bord de l'eau. Mousse nous régale d'une de ces fameuses blagues. Puis départ vers le fort par la passe d' El Biban. Le sable est dur et le passage facile. Spéciale ES7, 18kms. On roule très fort, un poil trop ! Juste avant le CP, on décolle grave à 90 sur une touffe, à gauche de la piste...l'envol de "criquette" et son atterissage nous impressionnent tellement... qu'on en oublie l'arrêt obligatoire au CP...sous les yeux ébahis d'Eric ! Ah ! Le temps était bon à l'arrivée...un peu moins après la pénalité logique de 1h13mn !! Bon, on est entiers et la voiture est juste un peu cabossée devant, tout va bien ! On recule à la 5ème place au général. Koma remporte la spéciale et se retrouve solide second au général devant les Dumax et Arnoux...mais derrière les Marseillais volants. Bivouac dans les dunes superbes, juste un peu contrarié par l'orage et la pluie sur le matin.

Dimanche 24 Octobre,  La spéciale du jour fait 55 kms (ES8). On va attaquer pour essayer de revenir sur Arnoux(9mn) et Dumax (18mn). Très vite nous doublons Arnoux (difficilement) et Dumax(qui se range...). A l'arrivée, meilleur temps. Nous sommes 4ème, à 8 min des Dumax qui cassent un tirant et finissent sur leur chassis Texto ! Chapeau !!  Le bivouac est dans un camp pour touristes américains, avec une salle couverte bien agréable. J'ai bien mal à la cheville et peux à peine bouger. Pourvu que ça revienne demain après un bon dodo, bercé par les ronfleurs sous un ciel étoilé.

Lundi 25 Octobre,  Départ vers 10h pour l'ES9 de 40 kms. C'est la dernière du raid...et nous allons chasser les Dumax !! Mon pied va bizarrement mieux ! On les passe au bout de 7 kms, le rythme est bon. Au 30 ème kilomètre, nous raccrochons sur Koma qui suit Olive...et on les dépose grave ! Arrivée nouveau scatch...et les Dumax qui n'arrivent pas, victimes de nouveau d'un tirant de suspension cassé. Au général nous finissons donc 3ème derrière Olive et Koma. Delaperrière termine 4ème. Arrivée à Douz. Arrêt réparation de pneu pour Mousse. Balade et achats divers autour de la jolie place centrale. Repas chez Ali Baba. A l'hôtel, on récupère nos sacs et la douche est bienvenue. Diner bruyant et moyen. Briefing d'Eric au bord de la piscine. Il fait froid.

Mardi 26 Octobre,  Nous partons à 6h30 vers Gabès avec Bernard Prat. Il doit passer à la douane pour faire des papiers en vue de la sortie du véhicule. On roule fort pour atteindre la ville vers 8h30. Deux heures plus tard, c'est bon. Nous avons un point de RDV entre Gabès et Gafsa avec Olive, Mousse, Koma et Leroy pour tenter de franchir un col par les piste. Un douanier s'est invité dans la voiture de Bernard et nous quitte dans un village. Un peu perdus, nous faisons un point sur une petite piste. C'est alors que les potes débarquent de nulle part pour un regroupement inattendu ! Banzaï vers ce fameux col, tous derrière Olive. Le début est rude, avec un échec dans une montée raide en rocher...nous aboutissons dans une gorge qui fait office de décharge, avant de retrouver enfin le goudron. Parc nationnal et pistes pourries...nous abandonnons finalement le col car très en retard sur le timing. Arrêt vers Kerouan pour déguster une grillade de mouton. Nous arrivons à Hammamet quand la nuit tombe. Hôtel Bousten où nous sommes seuls, pas un touriste en vue ! Diner et petite soirée "classement". Olive et Christian remportent le raid Tunisie 2010 avec classe, sur leur babouche éternelle. Tout le monde est bien content de ce raid et de son ambiance. Bravo à Eric et à son équipe pour cette belle organisation.

Mercredi 27 Octobre,  Le bateau est à 11h...nous partons tous vers 7h30 d'Hammamet. Au port, ruée sur les plats et poteries diverses...les voitures embarquent ! Traversée chahutée...la moitié du raid est absente au diner ! Moi le premier...Arrivée plus calme à Marseille sous un grand soleil. Adieux et chacun se sépare. Nous partons à Cassis, au Méharie Cassis Club. Rencontre sympa avec Marquès qui nous parle du futur Cassis Dakar 2012...Koma recharge sa titine sur le plateau et file avec Mousse et Postair Force. Nous suivons Bat et Bette sur la magnifique route des crêtes, puis dans le port de La Ciotat...jusqu'à Youkiland, la maison mythique de Bat et Isa. Putain qu'on est bien ici...mais nous les laissons vers 6h pour tracer vers l'Aveyron. Je m'étais mis en tête de coucher à l'auberge de la cascade du cirque de Navacelles !!  Les embouteillages Marseillais, la route sinueuse et l'auberge fermée nous ferons changer de plan...finalement, vers 22h, fatigués et frigorifiés, nous improvisons un hôtel impeccable vers St Hyppolyte du Fort..avec diner SVP.

Jeudi 28 Octobre, Nous passons un peu de temps à Navacelles. Ce coin est magnifique, malgré le brouillard tenace ce matin. Puis nous filons voir le viaduc de Millau, par dessous, et son arche N°2 plus haute que la tour Eiffel. Puis arrêt à Albi, voir la cathédrale et le musée Toulouse Lautrec. Arrivée à Mios vers 22h...Nikita nous attend .

IMGP8883

IMGP8906

IMGP8907

IMGP8923

IMGP8924

IMGP8956

IMGP8962

IMGP8964

IMGP8969

IMGP9002

tun101

Posté par dge_team à 15:21 - 3.7 - Raid Tunisie 2010 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    tunisie

    tres tres bien le recit du raid impec

    Posté par jc bette, 05 novembre 2010 à 22:57

Poster un commentaire