Dgé Team

.

08 juin 2011

Raid Maroc 2011

Trailer by Gaspard : http://youtu.be/OPuuN0ogglM?hd=1

Film complet 14 mn by Gaspard : http://www.youtube.com/watch?v=6HiOgcbibnY&feature=player_embedded

Récit du Dgé :

Petit plateau de 8 équipages pour ce raid Maroc, organisé un peu à l'arrache mais sans fausses notes, par PPProduction...Il y a quand même du niveau dans les engagés...et comme on dit, "les absents ont toujours tort ?"...N'empêche, vu le prix (400 euros par personne), la proximité géographiqueLOGO_RAID_TOP_TEN et le menu proposé ...Quand arriverons nous à nous retrouver tous sur une épreuve de ce type, that is the question !!             Comme d'habitude, nous partons nous aussi "à l'arrache", en oubliant plein de choses...mais l'essentiel n'était il pas de partir?

...Trajet sans encombre jusqu'à la Escala en Catalogne, Sylvain roule seul dans sa deuche, nous en Picasso, avec Criquette sur le plateau. Je trouve qu'il va bien vite...Nous posons la remorque à Estartit chez le Doc, dans un terrain vague derrière leurs garages. La voisine surveille... puis soirée gastro catalanne chez nos amis Paco, Christine et Alex, à la Escala. Quel accueil ces Catalans! Et leur jambon de cochon noir des montagnes était sublime...

 Départ avec Alex dimanche matin. Il nous pilote jusqu'au port de Barcelonne où nous retrouvons les Habassais et les organisateurs. Sylvain me "dépose" sur l'autoroute...en étant (soi disant) toujours sur le premier corps !! ça m'inquiète un peu... Apéro, au milieu des bolides tangermeddu rallye Maroc historique qui prennent le même bateau. Fallait voir pleurer le Doc devant un coupé 504, magnifiquement préparé par des Marseillais... Après 26h sur ce ferry italien plutôt nul, nous arrivons à Tanger Med. Trois heures d'attente plus tard, nous fonçons sur l'autoroute vers Rabat. La nuit est tombée et tout le monde roupille au volant...on fait une halte gastro sur la route, avant Meknès...Enfin, à 1h00 du matin, ce mardi 24 mai, nous récupérons Gaspard, le copilote de Sylvain...il nous attend à une porte de la médina de Fès, venu de Marseille le matin par avion... Où comment passer en 24h, des lumières du festival de Cannes au cokpit bruyant d'une deuche de raid...Nous roulons un peu en direction d'OUJDA, sur une route montagneuse pleine de camions qui n'avancent pas...les dépassements sont dangereux. Vers 3h, fatigués, nous suivons Eric et  improvisons un bivouac sous des oliviers, au bout d'un chemin pris au hasard. Les chiens aboient...et un C15 passe...un gars sympa nous autorise gentillement à camper là.

oliviers01Mardi 24 mai, réveil sympathique avec le maître de la maison la plus proche qui nous apporte le thé et du pain à tremper dans son huile...on se régale ! Certains découvrent ici l'hospitalité Marocaine. Gaspard s'est déjà facilement intégré dans ce trip, complètement nouveau pour lui. Nous déjeunons à Guercif, poulet, crudités et boissons pour 40 dirhams. Vers 15h, arrivée à Taourirt, lieu de RDV...nous y retrouvons au camping les 3 Toulousains et les Bretons arrivés par Nador. Puis arrivent les toys et le pinz.Vers 18h, tout le monde est là !! Après l'apéro des retrouvailles, nous filons de nuit vers le bivouac, sur la collines aux escargots...il fait frisquet sous les étoiles, demain matin, tout commence ...

 

collinesauxescargots02

Mercredi 25 mai : ES1 / 70 kms

Tout démarre bien pour nous, avec un sans faute en nav pour Cath sur cette longue spéciale de 70 bornes, parcourue à un bon rythme...le meilleur temps est au bout, devant Sylvain qui est le seul à l'arrivée et Eric Bonnan qui arrive un peu plus tard. Certains ont jardiné un peu...des passages n'étaient pas évident à trouver...On a même vu Jean Luc et Nicolas partir à 180° par rapport au cap...Steph n'arrive toujours pas et on commence à s'inquiéter...car personne ne l'a vu ! Finalement voilà la bimotore qui franchit l'arrivée avec 2h dans la vue. Les écarts sont déjà importants avant la deuxième spéciale du jour...mais on verra plus loin que rien n'est jamais joué dans le désert ! La piste descend plein sud. Nous passons à Tendrara, puis cap 130 vers la frontière Algérienne.

d_jeuner_TendraraES2 / 15 kms ...nouveau scratch pour Criquette devant Sylvain qui a crevé et Bonnan. Steph perd encore du temps. Magnifique spéciale technique, style 2cv cross, avec un peu de nav, du sable mais pas trop...et arrivée dans le chott Tgrit encore intraversable à cette saison. Nous le contournons d'ailleurs jusqu'au bivouac. Le coin est sympa avec un abreuvoir pour nos bêtes ! Brin de toilette, lessive et apéro...chacun fait sa tambouille, saucisson, soupe et cassoulet ?

Jeudi 26 Mai : ES 3 / 15 kms

Le départ est au bivouac. Julien donne le top départ à sa façon...juste le temps de chauffer les moteurs et nous voilà très vite dans les dunettes. Les traces sont inexistantes ou pas évidentes...Il faut chercher sa voie vers ce foutu CP qu'on a tous peur de rater !! Le pinz de Pierre Lenfant est heureusement visible, en haut d'une dune...passé trop à gauche, on revient vers lui. Sylvain et Gaspard sont tanqués...tout comme Jean Luc et Nicolas. Après le CP, on se tire la bourre avec Sylvain qui est reparti à fond et Vitrac. Chacun y va de sa piste, on s'éclate ! A l'arrivée, on a semé Sylvain qui arrive enfin, après avoir regonflé à 500 m de l'arrivée !! Il est furieux contre lui car il pouvait largement gagner cette spéciale. Encore un scratch pour nous, avec 1'30 sur Bonnan, 3'30 sur Sylvain et 5'40 sur Massinon. On est super content ! Steph a raté le CP et malgré son meilleur temps, prend encore 28'...Sabotore a eric_figuidencore frappé...La piste jusqu'à Figuid est un peu chamboulée par des travaux et par un lac qu'on ne peut traverser. cassetiran01Déjeuner Tajine à Figuid où nous nous perdons dans les dédales de la palmeraie. Les restos ne sont pas grands ici et le raid se disperses dans plusieurs bouiboui. Visite du vieux Figuid. Puis cap à l'ouest en direction de vieuxFiguidBoudenib. Le goudron étant trop facile, le Doc nous fait prendre la piste interdite qui évite de remonter par Bouarfa...Après l'arrêt au poste militaire, on va vite comprendre notre douleur : les crues d'avril ont défoncé la piste et chaque passage de l'oued se transforme en trial...Sylvain casse son tiran AVD, on répare provisoirement avec l'aide de Greg...Quand arrive le goudron 3 h ou 4h plus tard, on est tous contents ! Arrêt à Bouanane pour acheter du pain et de l'eau. La nuit est tombée et nous sommes fatigués. Avant Boudenib, piste à gauche qui traverse un oued avec un peu d'eau...certains s'y baquent avec délectation ! Le bivouac est plus loin, dans la palmeraie. Nous nous perdons un peu en cherchant le campement de nuit...crevaison bête et plantage léger ! Ce soir, mécanique sur la 2cv de Sylvain. Modification de la chape AVD et échange de la tige filetée.

 Le matos du bivouacpalmeraie01Pinzgauer d'assistance PPP fait merveille pour mécaniquer de nuit. Eclairage, groupe électrogène costaud pour souder, perçeuse, meuleuse, compresseur, outillage et pièces de rechange...c'est du beau boulot Doc!

Dodo rapide, on est tous cuits par cette longue journée.

Vendredi 27 Mai :

 Nous partons vers Boudenib pour ravitailler. L'essence est distribuée à prix d'or en bidons plastiques de 30 litres...voilà le marchandage pour payer !

C'est la journée des gazelles...où du MCC ? Le Doc veut tester un parcours en temps imparti (30 kms/h de moyenne) avec une stèle à trouver et une réponse à donner à une question ! Bon, c'est pas un truc à nous faire vibrer...mais on autourdupuits01roule ! La piste est défoncée et il ne faut pas trop mollir quand même pour assurer la moyenne. Une spéciale sur ce tracé aurait fait des dégâts, c'est sûr. Finalement, tout le monde trouve la fameuse stèle oubliée d'un Citroeniste tombé là dans un guet apens...Nous attendons bêtement 100 mètres avant l'arrivée pour pointer dans la minute...La journée est donc blanche pour le classement, ça ne nous dérange pas trop, mais dommage de perdre une journée comme ça...c'est si rare !! Arrêt à Rissani pour les pleins et passer un peu de temps. La chaleur est étouffante. Nous laissons vers midi nos 2 pneus dans un atelier pour réparer des hernies sur les flans. Repas à l'ombre avec les Toulousains et quelques emplettes dans le souk. Sylvain achète un tapis...Charles, Antoine et moi essayons le hamam local : ça pue un peu mais on sort de là revigorés. Les pneus sont réparés comme nulle part en France...et garantis à vie ! Couture à la Claudio, pièce intérieure et extérieure, le tout vulcanisé à chaud...du beau boulot. Le bivouac du jour est dans une petite palmeraie perdue, avec un beau puits et de l'eau claire. Rafraichissement de rigueur! Il fait de plus en plus chaud et la pénurie de bière est flagrante...Certains font la sieste à l'ombre des palmiers, gaspardhamacd'autres comme Gaspard sur son hamac, pité entre 2 troncs. Les Toulousains mécaniquent un peu, surtout Greg qui modifie ses butées et David son support d'amorto vertical AR et son échappement. Cette 2cv 4X4 construite par Joel Labarthe en aura vu des pistes, aux 4 coins du monde ! Nous, on fait les vérifs des bêtes. Je répare le tuyau d'échappement de Sylvain et une roue crevée. La nuit tombe, il reste heureusement un peu de ricardo et des caouètes. Jean Luc et Nicolas, les débutants chalossais, sont les rois de l'apéro...Le RTH se retrouve autour de ma petite table...que même Eric trouve pratique !! Bon, personne ne propose de la prendre dans sa voiture non plus !! On sort ensuite les dernières boites : à partir de demain, c'est le Doc qui régale ! Charles rationmassinonet Antoine dégustent une ration militaire du Doc. Nous, petit salé aux lentilles...boff !!  Eric a toujours du saucisson et du pain de Habas... Dodo sous les étoiles pour lui et Bruno qui ont pris l'option "sans tente" des raideurs puristes (Claudio, Mig, René et d'autres). Un coup de vent nocturne va d'ailleurs les taquiner sévèrement cette nuit là !

Samedi 28 Mai : Briefing à 8h00

Le Doc nous expose les grandes lignes de la spéciale des dunes Chegaga : en gros, il nous distribue une carte google avec un départ et une arrivée au même endroit ...et 4 CP assez raprochés. Nous rentrons les points GPS et en route vers les dunes ! Les Toulousains trainent un peu dans la palmeraie, ainsi que Gaspard qui filme avec sa "gopro".gpsavantlesdunes

ES4 / 30 kms :

Au début, ça roule fort sur une piste bien tracée. Doucement, le GPS veut qu'on tourne de plus en plus à droite, alors qu'il n'y a aucun passage ! On y va quand même dès qu'on peut, droit vers les dunes. Après quelques franchissements faciles, arrive un cordon qui parait pas bien méchant...Plouff ! nous voilà plantés à la retombée de la dune, le museau enterré dans une touffe d'herbe ! La 2cv est à 45°...Nous voilà beaux !! Sans pelle (oubliée à Mios), nous creusons et arrachons la touffe brin par brin, assez vite aidé par un Bédouin sorti de nulle part. Sylvain arrive, s'arrête 2 sec pour réfléchir...et passe à gauche. Là, je vois qu'il a progressé !! Bon...on dégonfle, cric, plaques...et ça finit par sortir au bout d'un bon quart d'heure. Le CP1 de Julien est là, à 500m du plantage, il nous avait en visu. Après le CP2 de Pierre, on suit un peu trop les traces qui partent un peu à droite...et nous voilà derrière Antoine et Charles au CP de Jean Pierre. Sauf que le Doc tient le CP4 ! Sacré GPS !! On se tire une bonne bourre avec Massinon, avec des sauts "limites"...jusqu'à l'arrivée dans leur pare choc. En fait, on se rend compte maintenant qu'il nous manque le CP3...Sylvain arrive d'une autre piste, égaré par un point mal rentré et sans le CP4 ! Steph, qui a voulu chegaga01couper tout droit vers l'arrivée pour déposer Bonanza avec élégance, est retombé entre 2 dunes, au raz d'une falaise...20 mn pour se sortir ! Le professeur fait le meilleur temps, 19'11...Antoine est à 1'20, Jean Luc et Nico à 3'20, Greg à 4'30, David et Mika à 6'40, Steph à 11'30. On prend tous les deux le dernier temps + 15'...soit 26'30...ce qui n'est pas cher payé !! Du coup Eric et Bruno repasse devant au général avec 13' d'avance sur nous, 16' sur Antoine et 20' sur Sylvain...ça promet ! Un peu de mécanique sur la 2cv de Sylvain qui a explosé la grille et le ventilo sur un saut imprévu...Il y a pas mal de kilomètres à faire et nous roulons groupés jusqu'à un passage délicat dans un oued ensablé. Le Doc ouvre la route, suivi d'Antoine et nous...on roule à fond sur 2 kms pour passer limite. Derrière, plus personne. On attend. Le vent de sable se lève et les 4x4 vont retrouver Jean Luc et Eric qui revient à la corde derrière un toy !! Allumage en panne. Il répare sous les bourrasques. Manque Sylvain qu'on attend et que l'organisation cherche pendant une bonne heure...On le retrouvera au bivouac, sorti des dunes sans nous voir. Petite engueulade quand même avec rappel des règles de sécurité en cas de vent de sable...Etape du soir dans les dunes de Chegaga, dans un "hôtel" recouvert de sable ocre...Nous faisons un peu de mécanique : fuite d'huile à un raccord de radiateur pour nous...echange des silent bloc moteur explosés sur l'impact pour Sylvain. La douche est géniale...avant un apéro musclé et un diner aux bougies sur une immense table sous les étoiles...On est trop bien ! Il fait quand même très chaud dans les chambres et beaucoup dorment dehors.

Dimanche 29 Mai : ES5 / 70 kms

chegaga02 Briefing sur une dunette après un petit déjeuner copieux. Le Doc annonce la spéciale du jour qui fait 70 kms. On espère s'y refaire une petite santé ! Assez vite après le départ, on passe devant le Doc, posté là pour prendre quelques photos d'un passage rapide en travers...c'est peu de temps après que tout va se compliquer pour nous ! Ce foutu GPS indique qu'il faut aller tout droit, là où la piste tourne à droite...donc, on va tout droit, à travers un espèce de champs en terre travaillé en carrés...ça devient de plus en plus mou et pas d'issue pour sortir, sauf une petite passe en sable pas très catholique, à travers une haie de tamaris...On tente quand même, car le cap est bon... Plouff !! Tanqués jusqu'au chassis, dans du sable super mou ! Allez, on creuse, dégonflage, cric, plaques, branches...rien n'y fait. Arrive un bédouin, la mine patibulaire, mais presque...je me dis que c'est le cultivateur du champs Mharech01qu'on vient de labourer et qu'on va prendre cher...mais non, Cath lui fait un sourire et il finit par nous donner la main. Sa pioche sort de nulle part et remplace efficacement nos mains. Il coupe des branches de tamaris et en 5 ou 6 tentatives, nous sortons de ce piège "astiaous". Sylvain ayant auparavant surgi dans nos traces, il a eu la bonne idée de ne pas s'arrêter et de continuer tout droit dans la parcelle, poussé par Gaspard. (Sur le coup, j'ai pensé qu'il allait s'arrêter pour aider ses pauvres parents ensablés)... Nous roulons ensuite au taquet ++ pendant les 60 kms suivants, jusqu'à l'arrivée...Target acquisition (comme disent Christian et Olive). On dépose Vitrac et Greg... Le GPS veut soudain nous enmener vers une colline, perchée sur notre droite...on a décidé d'ignorer ce point où JPL aurait bien pû cacher un CP ?? Il faut savoir mépriser de temps en temps cet instrument qui veut tout régenter et qui commence à nous titiller le ciboulot...En tout cas, Sylvain et Antoine font un détour périlleux jusqu'à ce point égaré du GPS du Doc...(un GPS de Doc, ça finit tôt où tard par être contaminé, non ?) En tout cas, ils perdent gros sur ce méchant coup mharech02et on trouve ça plutôt mal récompensé...Sylvain double la mise en cassant le tiran AVG à 4 kms de l'arrivée. Il finit quand même sur le chassis (stock). On attend le Pinz pour meuler la chape, sous une chaleur dingue. Il y a un puits pas loin, heureusement ! Après une petite bière sortie par miracle du frigo du Toy, on grignote un peu, surtout que Sylvie a sorti du jambon. Après une réparation rapide, nous voilà repartis vers le gîte du soir, celui bien connu des 4 frères, à Mharech. On roule plein pot avec Antoine et Sylvain, guidés à l'horizon par des mirages... Ruée sous la douche, après l'entretien des deuches et notre installation dans des chambres impeccables...mais toujours aussi chaudes ! Le bar est ouvert, sans bière, mais avec tout le reste...et passablement décoré d'une foultitude d'autocollants de raids et rallyes...qui n'est pas passé ici ?? Je colle quand même un dgéteam dans un coin...Diner dehors succulent sur une grande table. Il fait trop chaud, je dors sur une banquette dehors...jusqu'à ce que les moustiques me fassent déguerpir.

Lundi 30 Mai :  Nous suivons la piste sud, conseillé au Doc par l'ami Tilliette. Elle est magnifique d'ailleurs...nous cassons la croute à un poste de contrôle militaire. La frontière est toujours très proche, iriki01sur notre gauche. ES6 / 27 kms ....La spéciale s'appelle "Tiens, voilà du boudin"...c'est pas bon signe !Après 2 plantages successifs, on part pas trop gonflés à 1,2. Le début est un champs de mines, avec des cailloux partout. C'est chaud, il est où le sable ??   Boum !! Ce coup ci, on roule sur la jante, va peut être falloir s'arrêter, non ?? Jurons chalossais...cric, roue de secours, chérie, t'as bien calé la voiture ?? Reboum...la deuche est effondrée et le cric craque... Jurons basques...je creuse un trou pour récupérer le cric tordu et après encore 10 minutes de bataille, nous voilà repartis ! On est cuits. Pas cool, les vacances au soleil du Doc! Evidemment on finit au turbo...mais là, sylv01ça fait beaucoup !!    Sylvain fait le scratch, bien mérité !!ES7 / 23 kms: Départ en ligne à Iriki. Quand le Doc éteind les phares du Toy, tout le monde démarre. Nous partons en tête, vite dépassé par Steph et par Sylvain. La poussière est intense et c'est plutôt dangereux, il y a des jumps au début. Ensuite c'est tout plat, l'accélérateur enfoncé au maxi sans jamais relâcher...Il faut rester dans les traces, car le sol est meuble et la 4ème a du mal à tenir. On navigue constamment entre 3 et 4, les yeux rivés sur la vitesse GPS...bein oui, ya pas de compteur sur criquette ! Arrivée dans le même ordre, suivi de Jean Luc et Nico. Eric est un peu plus loin avec Antoine. On reprend 2'30 à Greg sur les 3' de retard. La partie "course" du Raid Maroc est terminée...déjà !! Eric Bonnan et Bruno Avril sont les vainqueurs, suivis de Sylvain et Gaspard, Greg et Françis, nous, Antoine et Charles, Jean Luc et Nicolas, David et Mika et Steph et Cath.

A Foum-Zguid, essence et gastro sur la place, à l'ombre d'un arbre. Les jus d'orange pressés sont délicieux. On en achète quelques kilos à 5 dirhams ! Un hotel nous attend 15 kms plus loin. Douche et plouf dans la grande piscine...que c'est bon ! On prend l'apéro la nuit venue au bord de l'eau. Le Doc sort la fameuse coupe PPP qui revient une nouvelle fois au "professeur" Eric...Diner succulent en salle et bon dodo dans des chambres impeccables.

Mardi 31 Mai : Nous partons tous vers Aguilane, sauf le Toy de Bernard et Bianca et le Pinz d'assistance, AGUINANA10qui nous quitte pour remonter vers Marrakech avec le Doc et Pedro. La piste vers ces gorges est délicate mais très belle...nous passons dans des villages incroyables, accrochés à flan de montagne, nourris par l'eau des sources qui coule de la montagne. Les palmeraies étroites succèdent aux gorges abruptes...on se trompe parfois de piste...Arrêt casse croûte à l'ombre d'un surplomb de falaise...un gros scorpion noir se balade dans les pierres, sans même goûter les bouts de jambon qu'on lui lance...

Nous arrivons à Aguilane dans l'après midi. Pension impeccable et bon accueil. On s'installe en attendant que le soleil tombe un peu...Puis balade dans ce village Berbère magnifique où les femmes transportent inlassablement des lourdes charges vers leurs maisons. Un coin est occupé par le battage du blé. Les AGUINANA11palmiers et les autres végétaux endémiques sont denses et chaque petite parcelle est irriguée par un réseau complexe de canaux. L'oued est à sec, mais l'eau coule partout, venant des sources du fond des gorges. Quel beau coin, plein de vie. Les enfants reviennent de l'école en riant alors que nous faisons une partie de pétanque sur la piste. Malgré une vie encore rude, tout le monde à l'air heureux ici...Sylvie et Pedro nous quittent, en compagnie de Julien et Sèverine.

 Les 8 deuches sont maintenant seules...nous dinons à l'auberge du Paradis une dernière fois tous les 16. Dodo dans des chambres impeccables.

 

AGUINANA12

Mercredi 1 jUIN  :

aguilane02Sylvie et Pedro repartent...Sniff...

Nous alignons les 8 deuches sur la piste qui traverse l'oued, au milieu du village d'Aguinane. Photos pour le Doc, qui veut déjà écrire ses mémoires...non mais ! Ensuite, montée très raide pour sortir du cul de sac de ces gorges. En première sans mollir, tout le monde passe. La vue d'en haut est superbe. Le ravin n'est jamais loin et Cath ferme les yeux...Nous quittons bientôt Antoine et Charles qui prennent une piste à droite vers Ouarzazate...Sniff...

Le road book du Doc nous enmène de piste en piste jusqu'au goudron de la N8 entre Taliouine et Tazenakht. Là, Steph et AGUINANA14Cathy sur la bimotor nous quittent avec Greg et Francis : ils partent par le goudron vers Ouerzazate puis vers Nador...Sniff...

On se retrouve donc à 5 voitures pour rejoindre Tanger samedi après midi...ça nous laisse du temps pour flaner un peu. Direction plein ouest. On s'arrête rapidement à Taliouine, haut lieu du safran, pour en acheter quelques grammes.

 Puis Taroudant, qu'on avait bien aimé il y a 10 ans... Parking au centre, puis resto en terrasse sous des parasols. Un "guide" nous a alpagué et on peut plus s'en défaire. Visite ROUTE02des souks plutôt déserts. Ce n'est pas l'heure idéale... On achète quelques bricoles "pas cher"...aucun touriste à l'horizon, les marchands bradent et font grise mine...l'impact de l'attentat sur la fréquentation touristique est évident. Les souks sont il est vrai beaucoup plus intéressant le soir...Nous repartons vers Agadir, que nous traversons dans les embouteillages. Environ 25 kms plus loin, sur la corniche, nous voilà arrivés au camping vu sur le routard. Il est vide...on s'installe alors qu'Eric refuse de laisser son passeport à l'accueil...Marchandage...La plage est à 200m, pour un bain d'une douceur formidable, au soleil couchant. La petite pizzeria de la plage qui allait fermer faute de clients, n'en revient de voir arriver 10 personnes d'un coup, plutôt affamées !

Jeudi 2 Juin : Nous avons réservé un hotel dans les remparts d'Essaouira pour ce soir. La distance étant courte, nous décidons de faire une virée plein est, vers Immouzzer via la "Vallée du Paradis". La route goudronnée qui y mène longe un oued plein de lauriers roses...c'est magnifique. Nous croisons pas mal de Photo0126minibus : ce circuit touristique est très fréquenté depuis Agadir. A Immouzzer, c'est jour de marché...les deuches se frayent un passage dans la foule. Puis descente jusqu'au site des cascades. Nous marchons sur un sentier saturé d'échoppes et de petits vendeurs qui guettent le touriste. La cascade est sympa. Gaspard plonge et replonge dans l'eau limpide. Arrêt thé à la menthe. Nous repartons sur une piste étroite. Casse croûte à l'ombre, près d'un oued et d'un couple rescapé de bobos. Nous passons sur un barrage avant de retrouver le goudron. Essaouira est là ! Nous laissons les bolides sur le parking gardé et partons avec nos sacs vers les remparts. La pension Smara est un peu défraichie ! La vue du haut de la terrasse vaut le coup...les chambres un peu moins. Va falloir penser à sortir cet hôtel du routard...Chacun part chiner à sa guise dans cette cité unique...on trouve des poteries et de l'huile d'argan. Rdv vers 9h du soir pour manger des poissons dans une guinguette vers le port. Là aussi, l'offre est supérieure à la demande ! On discute avec chacun avant d'en choisir un, au feeling ! Gaspard aura quelques séquelles d'un oursin bizarre...

Vendredi 3 Juin : 500 kms au programme du jour...on voudrait arriver ce soir vers Larrache. Nous passons par la côte à Safi et El Oualidia, station balnéaire un plein travaux. Détour par la plage à la recherche d'un resto sympa...finalement, nous déjeunons au centre ville dans un truc moderne pas mal. Nous prenons l'autoroute à partir d'El Jadida jusqu'à Larrache. Arrêt à l'aire de repos payante. On monte les tentes de nuit et gastro moustiques au bouiboui du "camping". Le coin est joli mais tous les bâtiments sont délabrés.

Samedi 4 Juin : Larrache centre...marché couvert sympa, on achète des caouètes et des fruits. Puis direction Tanger. Sur l'autoroute qui va au port de Tanger Med, on s'arrête pour déjeuner et faire les pleins. David et Mika nous quitte car ils prennent un bateau plus tard vers Sète. On s'est régalé en leur compagnie...Sniff...Le bateau est en retard de 3h00 et l'attente est longue dans les deuches. Gaspard est blanc comme un lavabo. Le Fantastic décolle enfin vers 19h.

Dimanche 5 Juin : Nous débarquons à Barcelonne à 23h. Les landais filent par Huesca et le Somport. Nous roulons jusqu'à Estartit où nous arrivons vers 1h00 du mat. Les chiens aboient et le picasso et la remorque sont toujours là ! Dodo immédiat sous les tentes.

Lundi 6 Juin : Réveil à l'aube. Je charge "criquette" sur la remorque, le temps que les jeunes émergent. cath03Vers la frontière, l'embrayage craque et donne des signes alarmants...on roule quand même, surtout qu'il faut tout pour suivre Sylvain qui tient le 130 GPS jusqu'à Carcassonne. Là, je m'arrête pour appeler Sabotore qui évidemment n'est pas dans son resto...mais à Toulouse ! Il me recommande quand même le garage citroen tout proche qui nous change la pièce rapidement. Ouff, il était temps ! Puis retour sans encombre jusqu'à Lacanau de Mios. Demain boulot...ah bon, nous avions un boulot ???

Merci à nos fidèles partenaires et aux amis très chers qui nous ont aidés sur ce projet. Chapeau à JP Lenfant et son équipe d'avoir organisé ce beau petit raid la même année que le raid Brésil.

Nous espérons repartir bientôt avec vous...

 

 

 

 

 

Posté par dge_team à 21:59 - 3.8 Raid Maroc Top Ten 2011 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    magnifique!!!!

    salut a vous et merci pour ce beau reportage.
    je me suis replongé direct dans le raid. super boulot!
    mika.
    ps: le Toukan vous embrasse

    Posté par mika, 23 juin 2011 à 16:44

Poster un commentaire